• ANDREW BEES

    ANDREW BEES

    http://www.lionfox.com/sessions/BlackUhuru/ANDEWB~1.jpg

    Andrew Bees (né en 1972) est un chanteur de reggae originaire de la Jamaïque.

    http://c3.ac-images.myspacecdn.com/images02/65/l_94cb27b4ea4c460fbe1a8f99dbd12b7a.jpg

    Comme la plupart des chanteurs de reggae, Andrew Bees vient de Kingston, en Jamaïque. Sa carrière débute en 1986, lorsqu’il chante sur le programme populaire « Colgate Cavity Fighters ».

    Diffusée sur les ondes de la Radio Jamaica Radio-Fusion, l’émission se révèle un franc succès et a le mérite de faire connaître, au niveau national, la voix chaleureuse d’Andrew Bees.

    Sa carrière est alors lancée. Il participe au « Ghetto Bash Show » à plusieurs reprises, notamment celui de 1993, où il accompagne Bunny Wailer au chant.

    L’année suivante, sa prestation au « One Love Festival », de Negril, en Jamaïque, convainc la plupart des observateurs.

    Il tourne ensuite dans les quartiers ouest de Kingston, avec Junior Reid et plusieurs sound systems, avant de donner une autre dimension à sa carrière.

    Février 1995 marque ses débuts hors de l’île, avec un concert en Suisse, à Genève, où il assure la première partie du groupe Israël Vibration.

    S’en suit la sortie de son premier album « Militant », dont il assure la promotion en donnant des concerts aux Etats-Unis.

    En 1996, au festival de Vermont, Bees se produit aux côtés de Burning Spear, Sister Carol…Le jeune homme multiplie les prestations de qualité. Après seulement une décennie de carrière, le talent d’Andrew Bees est reconnu par tous.

    En 1997, on lui demande de devenir le chanteur principal du groupe Black Uhuru, inactif depuis que ses membres se sont séparés deux ans auparavant.

    Andrew accepte et se retrouve le lead vocal d’un des plus grands groupes de reggae.

    Son parcours se confond alors avec celui du groupe. Son premier album avec le groupe légendaire, intitulé « Unification », sort l’année suivante.

    Le groupe ne surprend plus en studio et mise sur le live pour contenter son public.

    En avril 2000, Black Uhuru part donc en tournée en Europe avec Sly & Robbie et continue à se produire dans de nombreux festivals, comme le Summer Jam, l’Essentials ou le Spring Vibration…

    En 2001, deux albums voient le jour « Dynasty », enregistré en studio et « Dubbin’It Live », enregistré au Paléo Festival.

    La voix d’Andrew Bees est toujours aussi plaisante mais en février 2004, le retour de Michael Rose au sein du groupe le pousse à poursuivre sa carrière solo. Son deuxième album, « I-Ration », produit par Walter Fraser, est sorti le 24 juillet 2006, sur le label Vizion Sounds.

    http://c2.ac-images.myspacecdn.com/images02/96/l_c88c6b8fd9654a5ba1276da0a1671bdd.jpg

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :